A ce jour, 3 types de profils bien distincts sur tweeter. Quand je questionne les intéressés sur le pourquoi du comment de leur tweet mettant le mot ça (en soit ça n'a rien de grave de vouloir donner une connotation négative à un mot qui se voulait neutre)  tout en faisant des allusions à ce qui se passe chez moi.

 

Le premier le plus courant : le pion qui s'enferme dans une sorte de mutisme, soit parce qu'il a peur de derapé soit tout simplement parce qu'il a pas envie de se prendre la tête et il a raison, je dis ça pour lui.

 

Deuxième type de profil : bcp plus rare le pion qui veut jouer, qui veut vous pousser au dialogue pour s'amuser et amuser les autres, aucun intéret en disant tout et n'importe quoi...

 

troisième type de profil : Ceux qui sont là encore très insistants mais qui ont une très forte commu qui veille et agit dans l'ombre (un peu comme la 2ème catégorie)  et dès que vous leur demander de se justifier au sujet de tel tweet (tweets recurrents) au sujet de l'emploi du mot ça qu'ils font, des sous entendus, des allusions et autres insinuations dégueulasses bim votre compte se retrouve bloqué.

C'est à dire que dans ce pays on sanctionne la victime et pas les bourreaux.

 

C'est à dire que des personne ont mené leur campagne d'incitation à la haine d'une main de maitre depuis des années et dès que vous en avez un sous la main et que vous lui dites de se justifier, votre compte se retrouve comme par enchantement bloqué alors que vous cherchez juste des informations (c'est pas non plus une tentative de viol) pour faire valoir vos droits.

 

Je parles des sainte lucide, Saoxseow etc.... curieusement ce genre de comportement est l'oeuvre de "femmes" dans 80-85% des cas, c'est à dire que vous en avez  qui parlent sur vous et dès que vous leur demander pourquoi, comment et qui elles refusent non seulement  le dialogue (ce qui releve de l'immaturité)  mais essayent par la suite de vous priver de votre liberté d'expression, de vous empecher d'essayer de faire valoir vos droits en faisant jouer leur relations après avoir vu votre tweet.

 

C'est ça la France en 2018, la gestapo à l'oeuvre ou n'importe quel individu peut etre ciblé, certains plus que d'autres. On parle d'un harcelement incité par les grandes pontes, là on est pas sur du petit délinquant quand même qui n'aime pas un individu. 

 

 

On parle de gens (des racistes) qui cherchent à créer des emmerdes à des gens qui ont déjà suffisament de problèmes.